Ingénieur génie industriel

Cursus / formations

Compétences nécessaires

Emploi / débouchés

Bac +5

  • Qualités de synthèse
  • Réactivité
  • Ingéniosité
  • Sens du relationnel
  • Une bonne dose de sang froid

On trouve des ingénieurs en mécanique surtout dans les grandes entreprises (secteur automobile, aéronautique…) et sur des projets importants. Dans une PME, il occupe fréquemment le poste d’adjoint technique, emploi polyvalent qui regroupe les activités d’études, de méthodes et d’organisationde la production. A noter que l’ingénieur en mécanique travaille presque toujours en équipe.

Infos complémentaires

Si un bac+ 5 est impératif, deux voies sont envisageables, un cursus dans une école d’ingénieur généraliste ou dans une école d’ingénieurs spécialisée.

Garant de la stratégie dictée par sa direction, l’ingénieur génie industriel a une mission des plus passionnantes. Il doit mettre en place un concept innovant de produit qui, cela va de soi, répond à un besoin.

Cet ingénieur aux multiples talents se charge de faire évoluer et de concevoir les process pour optimiser l’utilisation des moyens de production et des flux d’information, dans une démarche d’amélioration continue. Il doit aussi dorénavant répondre aux exigences environnementales et sociétales imposées par ses clients. Face à la compétition que se livrent les entreprises à l’échelle nationale et internationale, cet expert est très recherché. Ses connaissances techniques et scientifiques lui permettent d’être apprécié dans de nombreux secteurs de l’économie.

Description

Un gestionnaire avisé

En plus d’innover, et donc de permettre par exemple à son entreprise de décrocher de nouveaux marchés, l’ingénieur génie industriel, gère une voir plusieurs équipes selon la taille de son entreprise. A lui ainsi d’organiser la fonction maintenance afin de limiter les coûts. Il maîtrise aussi les intervenants de la chaîne logistique (la supply chain) allant des producteurs de matières premières jusqu’à l’utilisateur final, en passant par tous les intermédiaires (transformateurs, grossistes, transporteurs…). Son expertise en matière de gestion et d’économie lui sert au quotidien, tout comme ses connaissances des outils mathématiques et informatiques.

Cursus / formations

Bac +5

Compétences nécessaires

  • Qualités de synthèse
  • Réactivité
  • Ingéniosité
  • Sens du relationnel
  • Une bonne dose de sang froid

Emploi / débouchés

On trouve des ingénieurs en mécanique surtout dans les grandes entreprises (secteur automobile, aéronautique…) et sur des projets importants. Dans une PME, il occupe fréquemment le poste d’adjoint technique, emploi polyvalent qui regroupe les activités d’études, de méthodes et d’organisationde la production. A noter que l’ingénieur en mécanique travaille presque toujours en équipe.

Infos complémentaires

Si un bac+ 5 est impératif, deux voies sont envisageables, un cursus dans une école d’ingénieur généraliste ou dans une école d’ingénieurs spécialisée.

Description

Garant de la stratégie dictée par sa direction, l’ingénieur génie industriel a une mission des plus passionnantes. Il doit mettre en place un concept innovant de produit qui, cela va de soi, répond à un besoin.

Cet ingénieur aux multiples talents se charge de faire évoluer et de concevoir les process pour optimiser l’utilisation des moyens de production et des flux d’information, dans une démarche d’amélioration continue. Il doit aussi dorénavant répondre aux exigences environnementales et sociétales imposées par ses clients. Face à la compétition que se livrent les entreprises à l’échelle nationale et internationale, cet expert est très recherché. Ses connaissances techniques et scientifiques lui permettent d’être apprécié dans de nombreux secteurs de l’économie.

Un gestionnaire avisé

En plus d’innover, et donc de permettre par exemple à son entreprise de décrocher de nouveaux marchés, l’ingénieur génie industriel, gère une voir plusieurs équipes selon la taille de son entreprise. A lui ainsi d’organiser la fonction maintenance afin de limiter les coûts. Il maîtrise aussi les intervenants de la chaîne logistique (la supply chain) allant des producteurs de matières premières jusqu’à l’utilisateur final, en passant par tous les intermédiaires (transformateurs, grossistes, transporteurs…). Son expertise en matière de gestion et d’économie lui sert au quotidien, tout comme ses connaissances des outils mathématiques et informatiques.

© 2022 CMQPMI – Tous droits réservés – Mentions légales

Une création BGF Communication