Ingénieur matériaux

Cursus / formations

Bac +2

Bac +5

Compétences nécessaires

  • Créativité, ingéniosité
  • Rigueur et méthode
  • Sens du travail en équipe
  • Connaissances techniques pointue

Emploi / débouchés

Les recruteurs recherchent des profils de plus en plus pointus. Un ingénieur matériaux peut prendre la direction d’une équipe de recherche-production. Il peut se consacrer uniquement à la recherche fondamentale (directeur de laboratoire), ou encore superviser tests et expérimentations de produits ou de processus nouveaux.

Infos complémentaires

Les ingénieurs d’études sont le plus souvent diplômés d’une grande école d’ingénieurs généraliste ou spécialisés dans un secteur industriel (type Arts&métiers). Les écoles recrutent le plus souvent sur concours ouvert aux étudiants de classe prépa, d’autres ont des entrées possibles directement après le bac ou pour les titulaires d’un BTS, d’un DUT ou d’un titre universitaire (licence pro ou master).

Les formations à bac + 2 les plus indiquées avant une école :

  • BTS Conception des Processus de Réalisation de Produits,
  • BTS traitement des matériaux, thermiques, de surface,
  • BTS chimiste,
  • DUT sciences et génie des matériaux.

Description

Céramique, verre, plastiques, composites, métaux, alliages, papiers-cartons… L’ingénieur en sciences des matériaux est à la fois physicien, chimiste et inventeur. Il intervient de la conception à l’utilisation des matériaux. Il crée de nouveaux alliages et polymères, développe et améliore des composants.

Son métier consiste à produire des matériaux révolutionnaires, notamment ceux dits intelligents, pour la fabrication desquels il crée des protocoles expérimentaux. Il dirige ensuite la réalisation.

Il traite les données obtenues et interprète les résultats en fonction de l’objectif de la recherche : étude d’un matériau existant, production d’un nouvel alliage… L’ingénieur matériaux est aussi un spécialiste de l’instrumentation (informatisation et automatisation), qu’il adapte aux besoins de ses recherches. Il veille à la maintenance des équipements et assiste les techniciens qui les utilisent.

Cursus / formations

Compétences nécessaires

Emploi / débouchés

Bac +2

Bac +5

  • Créativité, ingéniosité
  • Rigueur et méthode
  • Sens du travail en équipe
  • Connaissances techniques pointues

Les recruteurs recherchent des profils de plus en plus pointus. Un ingénieur matériaux peut prendre la direction d’une équipe de recherche-production. Il peut se consacrer uniquement à la recherche fondamentale (directeur de laboratoire), ou encore superviser tests et expérimentations de produits ou de processus nouveaux.

Infos complémentaires

Les ingénieurs d’études sont le plus souvent diplômés d’une grande école d’ingénieurs généraliste ou spécialisés dans un secteur industriel (type Arts&métiers). Les écoles recrutent le plus souvent sur concours ouvert aux étudiants de classe prépa, d’autres ont des entrées possibles directement après le bac ou pour les titulaires d’un BTS, d’un DUT ou d’un titre universitaire (licence pro ou master).

Les formations à bac + 2 les plus indiquées avant une école :

  • BTS Conception des Processus de Réalisation de Produits,
  • BTS traitement des matériaux, thermiques, de surface,
  • BTS chimiste,
  • DUT sciences et génie des matériaux.

Description

Céramique, verre, plastiques, composites, métaux, alliages, papiers-cartons… L’ingénieur en sciences des matériaux est à la fois physicien, chimiste et inventeur. Il intervient de la conception à l’utilisation des matériaux. Il crée de nouveaux alliages et polymères, développe et améliore des composants.

Son métier consiste à produire des matériaux révolutionnaires, notamment ceux dits intelligents, pour la fabrication desquels il crée des protocoles expérimentaux. Il dirige ensuite la réalisation.

Il traite les données obtenues et interprète les résultats en fonction de l’objectif de la recherche : étude d’un matériau existant, production d’un nouvel alliage… L’ingénieur matériaux est aussi un spécialiste de l’instrumentation (informatisation et automatisation), qu’il adapte aux besoins de ses recherches. Il veille à la maintenance des équipements et assiste les techniciens qui les utilisent.

© 2022 CMQPMI – Tous droits réservés – Mentions légales

Une création BGF Communication